marți, 16 mai 2017

Un Ionesco semnificativ

Je vous pose une question qui n’est pas agressive: on vous accuse d’être réactionnaire. Qu’est-ce que ça veut dire « être réactionnaire » de la manière dont vous l’êtes ?

Je suis réactionnaire parce que je réagis. C’est la seule réponse que je puisse donner en ce moment. En fait, je ne sais pas très bien ce que c’est que d’être réactionnaire. Ce sont des formules toutes simples, qui ne veulent absolument plus rien dire. Maintenant est réactionnaire celui qui s’oppose à l’idéologie triomphante, qu’elle soit au pouvoir ou dans une opposition confortable. L’idéologie triomphante n’est peut-être pas au pouvoir, mais les gens de gauche mènent l’opinion publique. [...]Les jeunes qui accusent d'autres personnes d’être fascistes ne savent absolument pas ce que ça voulait dire. Mais, ce que je puisse constater – et c’est la raison pour laquelle je suis, entre guillemets... ou pas entre guillemets, réactionnaire – c’est que je me suis aperçu que, depuis une trentaine d’années, la gauche s’est trompée régulièrement.

Eugène Ionesco, Un homme en question, Paris, Gallimard, 1979, Pg. 26
--------------

Totul rămâne în picioare dacă pricepem că cei care se revendică astăzi ca fiind liberali sunt, în fapt, neo-marxiști, în timp ce stânga echilibrată (și îmbătrânită) ține ea însăși loc și de dreapta. Un curaj nebun a avut Ionesco în publicistica sa. Și a avut dreptate. E absolut necesar ca remarca să fie citită în contextul ei istoric.

Niciun comentariu: